Quels sont les sports à pratiquer pendant la grossesse ?

La pratique du sport pendant la grossesse peut devenir un atout pour faciliter l’accouchement. Il faut privilégier la pratique du sport doux. L’objectif est de s’entrainer pour obtenir un bien-être et non pour devenir une athlète de haut niveau.

Grossesse : Est-il possible de faire du sport ?

Il est toutefois recommandé de pratiquer du sport grossesse à condition de s’adonner à un rythme adapté. Certaines activités sportives sont à exclure pendant votre période de grossesse comme les séances d’abdominaux, le renforcement musculaire, la trampoline, l’escalade, les arts martiaux…). Force est de constater qu’il vous faut privilégier les heures de repos pour le bien-être du bébé. Vous pouvez pratiquer des exercices sportifs à condition de vous reposer suffisamment. L’objectif d’une activité sportive pendant la grossesse est de garder la forme tout en entrainant le corps aux changements qu’il va devoir supporter. La marche est une activité naturelle favorisant votre dynamisme. Il s’agit d’un moyen d’éviter l’apparition de varices. Par ailleurs, les exercices de relaxations visent à tonifier le périnée pour faciliter l’expulsion du bébé lors de l’accouchement.

Quels sont les sports à pratiquer durant la grossesse ?

La natation est le sport le plus adapté pendant la grossesse. En effet, elle aide le corps de la femme à accroitre les capacités cardiaques. De toute évidence, vous serez limité à de simples nages sans recourir aux compétitions. L’aquabiking est spécialement réservé aux femmes enceintes. Il s’agit d’un sport fortement recommandé entre le 3e et le 8e mois de grossesse. L’aquanatal est un sport à effectuer dans l’eau également sur une durée de 45 minutes pour soulager les diverses douleurs dorsales. Ce sport se focalise sur les étirements doux. Il est souvent proposé en complément à la préparation à l’accouchement.

Les avantages de pratiquer du sport pendant la grossesse

Les séances de gymnastique peuvent se faire 20 minutes sur une fréquence de 2 à 3 fois par semaine. Il s’agit d’un moyen d’éviter et de limiter la prise de poids après l’accouchement. Le yoga est une pratique fortement appréhendée pour mieux supporter la douleur liée aux contractions. De plus, le yoga peut vous relaxer et ainsi vous aider dans votre quotidien. Si vous souhaitez travailler sur l’élasticité des muscles, le stretching est une technique adaptée à la future maman. Dans l’optique de mieux contrôler votre respiration, vous pouvez appliquer la méthode Pilates. Le vélo d’appartement vous permet de travailler votre souffle tout en tonifiant le bas du corps.

Quel est le meilleur moment pour concevoir un bébé ?
Grossesses et conseils en ligne