Les différentes échographies pendant la grossesse

L’échographie de grossesse est une méthode d’imagerie utilisant des ultrasons ou ondes sonores et utilisée également dans le cadre de la médecine humaine et celle vétérinaire. En effet, celle-ci demeure l’unique moyen pour obtenir une imagerie médicale de l’évolution du fœtus au niveau de l’utérus montrée par une machine et pour ainsi déterminer sa sexualité. Sur ce, faut-il déjà comprendre au préalable les différentes échographies à effectuer pendant la grossesse ?

Avantages de passer aux différentes échographies réalisées pendant la grossesse

Déjà, c’est une étape obligatoire et est réalisée seulement par un professionnel de santé (gynécologue obstétricien ou sage femme ou médecin échographiste) en cabinet médical ou a l’hôpital. Ensuite, celle-ci demeure la seule option pour pouvoir photographier, au format médical, le développement du fœtus avec une meilleure innocuité depuis le 11e jusqu’au 32e SA. Puis, celle-ci technique est très réputée pour sa qualité indolore-mobile et non irradiante avec une prestation moins coûteuse. Sur ce, elle ne nécessité même pas d’anesthésie pour la supporter physiquement et ne présente aucune allergie ni même de contre-indication.

Certaines femmes peuvent se faire échographier dans leur propre lit avec un résultat obtenu dans l’immédiat et en temps réel en cas d’urgence. Aussi, elle présente une précision diagnostique avec une image en 2 ou 3D. Par ailleurs, la fonctionnalité résolution spatiale à l’IRM et au Scanner permet de découvrir en temps utile le sexe du fœtus préalablement à sa naissance… Pour ce faire, il est souvent recommandé par les professionnels de santé de procéder a un trimestre de grossesse pour réunir toutes les informations nécessaires relatives au bébé. Pour en savoir plus, veuillez suivre ce lien www.bebenature.fr

Comprendre les différentes techniques utilisées

Il existe différentes techniques utilisées dans le cadre de la pratique de l’échographie grossesse. A savoir : le modèle gynécologique et obstétricale, le modèle vasculaire, l’échocardiographie, le modèle moléculaire, le modèle de l’appareil locomoteur, le modèle préopératoire, le modèle endoscopique et celui de l’élastographie.

De prime abord, le modèle gynécologique et obstétrical est nécessaire pour la surveillance médicale des femmes enceintes et d’acquérir une image médicale monochrome du bébé depuis l’utérus. Elle permet également de visualiser le fœtus ou pour déterminer préalablement le sexe de l’enfant à naître.

En revanche, le modèle endovasculaire est conçu pour examiner les flux sanguins. Puis, l’échocardiographie  permet de comprendre la santé cardiaque. Par la suite, le modèle de contraste utilise un produit de contraste introduit dans la circulation sanguine à travers une intraveineuse lors de l’examen du patient. Celui-ci permet également d’obtenir une imagerie moléculaire et détecter de manière précoce l’existence ou non d’un éventuel cancer…

Découvrir les différentes échographies pendant la grossesse

Lorsque la grossesse se déroule par voie normale selon l’avis du professionnel de santé, il est vivement recommandé pour la femme enceinte de procéder à 3 trimestre de grossesse obligatoires tout au long de l’évolution du fœtus pour ainsi faire un suivi évaluation des éventuelles anomalies. A savoir, le 1ere échographie, la 2e échographie et la 3e échographie.

La première échographie est une phase de datation. En effet, celle-ci permet de dater le début de grossesse grâce des matériels médicaux appropriés. Entre la 11e et la 13e SA, le professionnel de santé peut déjà vous fournir des renseignements précis sur la taille du fœtus ou précisément la longueur du cranio-caudale, le nombre d’embryons. Il est également possible de détecter les éventuelles malformations ou grossesse extra-utérine ou voire même une fausse couche, si jamais.

Par contre, la deuxième échographie consiste en une analyse morphologique. En général, celle-ci doit s’effectuer a en environ le 5e mois. Vous pouvez également être informé des éventuelles anomalies morphologiques, la longueur fémorale, la dimension crânienne, la dimension abdominale, l’emplacement du placenta.

La troisième échographie s’effectue dans les 32 semaines d’aménorrhée. Le couple peut découvrir la position exacte du placenta, la dimension céphalique, la dimension abdominale, la quantité du liquide, les artères, les éventuelles malformations, les uretères, les veines et le poids approximatif du bébé.

Guide sur la protéinurie chez la femme enceinte
Grossesse et alimentation : peut-on manger du foie gras en étant enceinte ?