Le danger des couches jetables conventionnelles pour bébé

Le danger des couches jetables

Bien que la tendance actuelle soit aux couches écologiques et lavables, il est important de comprendre l’impact environnemental des couches jetables et leurs conséquences sur la santé de bébé.

Ainsi, les jeunes parents doivent bien s’informer sur la composition et les impacts des couches jetables conventionnelles.

En effet, une couche jetable utilise un film plastique pour l’enveloppe extérieure et les bandes de protection pour éviter les fuites. D’ailleurs, elle se compose de polypropylène ou polyéthylène. Alors, ces derniers se fabriquent à partir d’hydrocarbures, essentiellement le pétrole.

En plus, des matières plastiques, la couche jetable renferme dans sa partie centrale, une couche de cellulose permettant de contenir l’urine ainsi que les selles et composés organiques. Ainsi, la cellulose s’élabore par l’action de substances chimiques dissolvant une partie des constituants du bois ou bambou.

Par ailleurs, la couche à usage unique subit un blanchissement au chlore pour permettre d’avoir un produit blanc. Néanmoins, le chlore participe à la formation de dioxines toxiques pendant le processus d’incinération.

D’un autre côté, l’intérieur de la couche de bébé comprend un gel chimique, des cristaux de polyacrylate de sodium ou SAP pour augmenter la capacité d’absorption. Ainsi, l’impact sur la santé des bébés et environnemental s’avère important. En effet, cette partie n’est pas biodégradable.

Enfin, les fabricants consomment beaucoup en électricité pour la confectionner des couches jetables.

Le risque sanitaire pour bébé

Tout d’abord, certaines études montrent que la température des testicules des petits garçons est élevée dans une couche jetable que dans une couche lavable où une culotte de protection.

D’ailleurs, le port de couches pour bébés a probablement été mis en cause par rapport à la stérilité masculine et le cancer des testicules. Par ailleurs, plusieurs produits toxiques se retrouvent dans les couches jetables ces dernières années, dont :

  • Polychloroprène (PCP) : caoutchouc synthétique pouvant provoquer des allergies graves, voire un choc anaphylactique
  • Benzol : mélange d’hydrocarbures cancérigène et pouvant provoquer de l’asthme
  • Furanes ou polychlorodibenzo-furanes (PCDF) : une famille de substances chimiques dangereuses et très toxiques pour l’homme et l’environnement, impliquant des dérèglements hormonaux, déficiences immunitaires, trouble de la fertilité et les troubles du développement neurologique
  • Tributyle étain (TBT) : biocide utilisé comme pesticide, et perturbateur du système immunitaire et hormonal

Quels sont les Effets des produits chimiques ?

Tout d’abord, il n’existe aucune étude prouvant que la présence de substances toxiques citées dessus est nocive et présente des risques pour la santé des nourrissons et enfants. Toutefois, la nature cancérigène de certaines substances et les effets négatifs d’autres nécessitent la prise des précautions quant à l’utilisation de ces couches. Malgré que rien ne prouve la toxicité de ces produits d’hygiène, aucune étude suffisamment longue ne prouve leur innocuité.

En effet, plusieurs études se sont penchées sur l’évaluation des risques de la polyacrylate retirée des tampons hygiéniques, les phtalates retirés des hochets, le distilibène donné aux femmes enceintes causant des anomalies génitales aux enfants.

Ainsi, il serait sage de ne pas mettre les enfants en contact permanent durant les 2 premières années de leur vie avec ces produits. Pour cette raison, vous devez opter pour des couches biodégradables, c’est-à-dire des couches jetables écologiques.

En effet, vous devez faire le choix de labels certifiés pour garantir un mode de production respectueux de l’environnement : forêts gérées durablement, matières premières renouvelables, non-présence de perturbateurs endocriniens ou d’hydrocarbures aromatiques (parfums)…

D’ailleurs, toutes les couches écologiques ne sont pas blanchies au chlore. En plus, certaines couches de bébé écolo se fabriquent à base d’amidon de maïs, dont la marque de couches Koosh. Ainsi, elles sont absorbantes tout en garantissant la sécurité sanitaire de votre bébé.

Enfin, les marques de couches, lingettes et culottes écologiques évitent l’utilisation de substances indésirables pour l’environnement ou hypoallergéniques pour éviter tout risque d’irritations, rougeurs, érythème fessier…

Comment obtenir une place en crèche rapidement ?
Comment traiter l’eczéma de bébé ?