Comment traiter l’eczéma de bébé ?

Eczéma de bébé

Maladie de la peau assez fréquente chez les bébés, l’eczéma n’est pas une maladie très grave. Il s’agit d’une maladie bénigne qui se particularise par l’apparition des lésions notamment sur les faces d’extension des membres, le cou, le front, les joues du bébé. Celles-ci ont également l’aspect de plaques rouges avec vésicules ou papules. L’eczéma peut entraîner un inconfort important chez les tout-petits. Les démangeaisons auront impacté sur le sommeil de votre bébé. En outre, la sévérité des lésions de la peau peut paraître très handicapante même si elle ne se corrèle pas souvent au retentissement sur la qualité de vie. Un risque de surinfection peut également se produire surtout en cas de poussées d’herpès ou de grattage de ces lésions. Quelles règles faut-il en effet adopter pour prévenir les lésions cutanées d’un nourrisson atteint d’eczéma ?

Traiter les poussées de votre bébé avec des dermocorticoïdes

Les dermocorticoïdes sont considérés en général comme étant des immunodépresseurs. Aucun autre immunodépresseur n’est aujourd’hui permis pour traiter l’eczéma bébé. Ils sont en effet très efficaces afin de diminuer considérablement les symptômes de cette maladie bénigne chez l’enfant. Avec les émollients, les immunosuppresseurs marquent le soin de premier choix de l’eczema bebe.

Utilisez les dermocorticoïdes idéalement en cas de poussées de dermatite atopique. Pourtant, ce traitement se décline en de nombreuses catégories en fonction de leur activité. Vous avez en effet de dermocorticoïdes très forts, forts, modérés et faibles. Le choix de médicament adapté se fera en effet en fonction de la sévérité de la location des lésions et surtout de l’âge de votre bout de chou. Une seule prise par jour suffit largement pour soulager les démangeaisons.

Une fois qu’une amélioration significative du prurit et des lésions est constatée, vous ferez mieux d’arrêter progressivement le traitement ou d’espacer les applications. Dans ce dernier cas, la quantification de la dose appliquée est importante. En pratique, l’utilisation des dermocorticoïdes ayant un niveau d’activité très faible est recommandée pour traiter l’eczema nourrisson.

Adopter une hygiène propre

Pour éviter la macération de la peau de votre bébé dans l’eau, privilégiez la douche plutôt que le bain. Malgré tout, les bébés adorent le bain. Dans ce cas, ne dépassez pas les cinq minutes et vérifiez la température (idéalement entre 36 et 37 °C).

Lavez la peau de bébé atopique sans trop l’agresser. Pour cela, utilisez un pain ou un gel sans parfum, sans conservateur et bien évidemment sans savon. Pour éviter l’irritation, tamponnez la peau de votre bout de chou avec une serviette en coton. N’oubliez pas de bien sécher les plis derrière ses oreilles, au niveau de son cou, de ses genoux et de ses bras. Gare aux accessoires de toilette trop rêche (gant pas exemple). L’idéal serait d’utiliser et d’appliquer doucement le produit avec vos mains.

Après la douche et selon la prescription de votre pédiatre (généralement une double application par jour), c’est le bon moment pour utiliser le produit à base de corticoïde que vous allez appliquer sur toutes les rougeurs. Ensuite, appliquez l’émollient sur toutes les parties restantes du corps de votre bébé. Il est possible de le faire à deux reprises si vous le désirez.

L’application de la crème peut paraître souvent douloureuse surtout lors des poussées. Rassurez en effet votre bébé en effectuant des mouvements en douceur et en essayant de faire de cet instant à deux un instant privilégié.

Choisir les vêtements convenables

Parfois source de démangeaison, les habits en laine ou en synthétique sont à bannir. Au lieu de cela, privilégiez le port des vêtements en coton. Prêtez une attention particulière aux parties irritées en les protégeant avec des pantalons et des manches longues.

Toutefois, il n’est pas nécessaire de trop couvrir votre bébé. Plus il est trop chaud plus il y a forte chance que les démangeaisons s’aggravent. En hiver, le mieux serait d’ajouter les couches et les enlever selon la température.

Durant la nuit, faites porter à votre nourrisson un pyjama à jambes et à manches longues pour éviter le grattage pendant le sommeil. Si besoin, ajoutez des gants ou des moufles notamment lors des poussées.

Irritantes, les étiquettes sur les vêtements sont souvent la principale cause de l’apparition des rougeurs chez les bébés. De ce fait, elles doivent être coupées.

Enfin pour le nettoyage, gardez votre lessive habituelle, mais en respectant certaines règles qui sont :

– Une toute petite dose de lessive et un rinçage parfait du linge pour prévenir l’irritation de la peau. Un petit conseil eczéma bébé : faites deux rinçages si cela s’avère nécessaire pour prévenir.

– Éviter l’ajout d’un allergisant ou d’un adoucissant parfumé. Ce produit imprègne le vêtement d’autant plus que ce dernier est mal rincé. De même, le fait d’utiliser un sèche-linge vous permet d’avoir un linge moins rêche.

Utiliser des antihistaminiques et des émollients

Lors de fortes démangeaisons, certains médecins prescrivent des médicaments antihistaminiques. Cependant, leur efficacité demeure modeste. Évitez dès lors l’utilisation des médicaments sédatifs qui peuvent être source de nombreux effets indésirables potentiellement inquiétants chez le bébé.

Toutefois, l’utilisation des émollients permet de prévenir la sécheresse de la peau, à l’origine de dermatite atopique. En d’autres termes, les émollients servent essentiellement à préserver l’hydratation des zones superficielles de l’épiderme.

En outre, les émollients sont vraiment nécessaires pour prévenir l’eczéma nourrisson. En effet, il paraît indispensable de poursuivre le traitement avec ce type de médicament au cours des poussées. En même temps, vérifiez la composition en vue de réduire, voire supprimer le risque d’allergie. Pour cela, optez pour un produit qui ne contient ni conservateur ni parfum.

Certaines formes d’émollients, notamment les produits gras comme les pommades, sont adaptées à la peau sèche. Tandis que les émollients les plus aqueux conviennent parfaitement en application sur les lésions inflammatoires.

Un dernier conseil eczéma bébé : la fréquence d’utilisation d’un tel produit doit s’approprier à l’intensité de la sécheresse cutanée. Au maximum, appliquez le produit sur l’ensemble du corps de votre bébé quatre fois par jour, et après chaque douche ou bain. Il est recommandé de l’utiliser lorsque la peau est encore humide. Cela dit, sachez que le traitement a pour but principal de limiter les poussées et d’apaiser les démangeaisons apparues lors de l’eczéma atopique du bébé.

Le danger des couches jetables conventionnelles pour bébé
Conseils pour acheter des vêtements pour bébés filles