Conseils pour gérer les pleurs du nourrisson

Comme bébé ne sait pas encore parler, les pleurs sont le seul moyen pour lui d’exprimer sa détresse. Très souvent, face à cela, certaines mamans perdent le contrôle et ne savent pas quoi faire. Il faut donc trouver comment gérer ses pleurs et savoir comment faire.

Deviner la raison des pleurs

Les raisons des pleurs de bébé sont nombreux car comme il a été précédemment cité, c’est le seul moyen efficace pour lui de communiquer sa détresse. En effet, pour que les pleurs cessent, les solutions proposées par maman doivent correspondre aux demandes. Il faut savoir qu’il en existe plusieurs types selon le son et l’intensité. Tout petit, le bébé est irritable que même le fait d’être dans une situation inconfortable ne lui plaît pas : trop chaud, froid, besoin d’être changé… Les douleurs comme les coliques ou les démangeaisons comme les urticaires sont d’autant plus gênantes. Et s’il a faim ou a envie de dormir, les pleurs deviendront des cris si les solutions ne lui sont pas encore présentées.

Comprendre que les pleurs sont  nécessaires

Il est tant que maman comprenne que les pleurs de nourrisson sont un véritable réflexe de survie, car c’est de cette manière qu’il exprime ses besoins. Donc, il faut reconnaître qu’ils sont nécessaires même s’ils sont assourdissants. Des études ont pu démontrer que c’est pendant les trois premiers mois que bébé pleure le plus dans sa vie. En moyenne, un nourrisson pleure deux heures par jour : ce qui est tout à fait normal. Mais cette vérité ne laisse pas entendre qu’il faut laisser bébé longtemps dans sa détresse avant de lui donner ce qu’il demande, car à ce moment, il aura un sentiment d’abandon dès son jeune âge. Ce qui est sur c’est qu’avec les liens qui se tissent entre vous et votre enfant, vous restez la seule personne à réellement le connaître.

Adopter les superbes astuces des mamans

Si vous pensez que votre bébé a faim, tendez-lui le pouce, car s’il le sut immédiatement, c’est que vous aviez raison. Beaucoup de mères font également ce geste pour soulager les coliques : mettre son ventre contre le vôtre pour ensuite le laisser s’endormir sur votre torse. Ensuite, sachez qu’il n’y a rien de plus apaisant pour bébé que les murmures de la douce voix de sa mère. Pour le calmer avant de lui donner ce dont il a réellement besoin, serrer le contre vous en lui chantonnant un refrain à l’oreille. Enfin, si les pleurs persistent et qu’aucune des raisons suscitées ne semblent en être la cause, consulter un pédiatre serait plus judicieux.

Le danger des couches jetables conventionnelles pour bébé
Comment traiter l’eczéma de bébé ?